Arbre de décision pour l'analyse des responsabilités en cas d'incident 

A l'issue de la première enquête sur la culture de la sécurité des patients, il est apparu que la notification des incidents pouvait être améliorée. Les collaborateurs des établissements indiquaient ne pas toujours notifier les erreurs et incidents rencontrés dans les soins, parfois par crainte de sanctions.

Ces constats ont conduit la FHV à mettre sur pied un groupe de travail destiné à développer la notification des incidents, ainsi que la gestion constructive et respectueuse.

Le groupe de travail a commencé par réunir la littérature sur le développement d'une culture organisationnelle soutenant la sécurité des patients. La littérature anglophone nomme cela une "Just Culture", que l'on pourrait traduire par culture "équitable" ou "juste", à savoir une philosophie institutionnelle juste envers les collaborateurs qui commettent des erreurs et efficace dans la gestion des risques. Elle se caractérise par une atmosphère de confiance, dans laquelle les collaborateurs sont encouragés à notifier les erreurs, incidents et risques, mais dans laquelle des comportements malveilants ou téméraires peuvent être sujets à sanction.

Le groupe de travail a identifié un arbre de décision permettant de faire la distinction entre ces situations et ainsi supprimer les sanctions liées à des erreurs. Il s'agit d'une sorte de filtre anti-sanctions, réservant celles-ci à des comportements téméraires ou malveillants et permettant de rassurer les collaborateurs et ainsi développer le signalement des erreurs et des incidents. Cet arbre de décision a été testé au sein de plusieurs établissements de la FHV, puis diffusé. Cet outil a été présenté dans de nombreux congrès et colloques et a été demandé par la suite par plusieurs établissements en dehors du cercle de la FHV.