Système de gestion des incidents 

SEGI est l’acronyme du projet FHV visant à acquérir et déployer un système électronique pour la gestion des incidents.

Après l’élaboration d’un cahier des charges, l’appel d’offres et l’analyse de celles-ci, l’Hôpital Riviera-Chablais a accepté de fonctionner comme site pilote et de tester la mise en oeuvre de la solution de l’entreprise Ennov, qui avait la faveur du groupe de travail. Le test a été concluant et, sur recommandation du site pilote, Ennov a été retenue. Un déploiement de ce logiciel est sur le point de se terminer au sein des hôpitaux de la FHV.

En parallèle, le groupe FHV « Système de gestion des incidents » a mis les bouchées doubles pour définir les formulaires et processus communs à introduire dans le système.
Un formulaire permet d’annoncer les incidents, événements indésirables graves et les propositions d’amélioration. Un deuxième est consacré aux chutes, et un troisième aux incidents médicamenteux.
En 2015, de nouveaux formulaires ont été introduits dans SEGI, à commencer par les bris, vols et pertes, puis les agressions, et enfin l’annonce et la gestion des risques.
Dans l’ensemble, les établissements qui ont introduit ce système connaissent une augmentation des déclarations, ce qui est une bonne nouvelle, signe d’une culture sensible à la sécurité des patients et apportant de nouveaux potentiels d’amélioration. Le principal défi, pour chaque établissement, est de pouvoir assurer une analyse et un retour rapide auprès du déclarant, ce que permet SEGI mais demande une organisation rôdée, au sein des services.

 

Le système de gestion des incidents, c'est aussi:

- l'arbre de décision pour l'analyse des responsabilités en cas d'incident

- la notification et gestion des incidents

- l'analyse systémique

- l'annonce au patient d'un événement indésirable

- le soutien aux deuxièmes victimes

- la taxonomie